Expérience

Gravir les cols des Alpes à vélo

© Cyrille Quintard
Oz-en-Oisans, camp de base idéal pour les cyclistes !

Cols de la Croix de Fer, du Glandon, du Galibier… partez à l’assaut des grands cols des Alpes. Mais tout cycliste aux mollets solides ne manquera pas également de grimper les 21 virages de l’Alpe d’Huez, l’une des montées mythiques du Tour de France !

Sur les routes des Alpes

à vélo

Dénivelé, durée, kilométrage, pourcentage de la pente… choisissez votre parcours selon vos envies et votre niveau ! Casque, gourde, lunettes… enfourchez votre fidèle destrier et partez à l’assaut des plus grands cols aux alentours d’Oz-en-Oisans. Le Lautaret, le Glandon, le Galibier, les 21 virages de l’Alpe d’Huez : vous pédalerez dans des paysages exceptionnels et variés. Et au-delà de la carte postale, quelle meilleure récompense pour un cycliste que le bonheur d’arriver en haut du col ? Peut-être de le redescendre !

Des événements

à la hauteur !

L’Alpe d’Huzes, La Marmotte… ces grands rendez-vous de l’été rassemblent des milliers de cyclistes chaque année… si certains préféreront encourager, d’autres se laisseront tenter pour participer ! Les amateurs de défis sportifs profiteront des « Oisans Cols Series » pour pédaler sur des routes réservées uniquement aux cyclistes. Chaque semaine, « La Montée d’Oz », propose également une ascension chronométrée entre le village et la station, un moment convivial pour pédaler en solo, entre amis ou en famille !

Paradis

du cyclo

Les amoureux de la petite reine tomberont aussi sous le charme d’Oz-en-Oisans ! Avec le label « Accueil Cyclo Oisans », de nombreux hébergements proposent des prestations adaptées aux cyclistes et cyclo-randonneurs : local à vélo, prise de recharge, outils de réparation, conseils…

L’indémodable photo devant le panneau du col !

Déjà au temps du noir et blanc, les cyclistes s’affichaient devant le panneau du col en tenant fièrement leur vélo.
Et aujourd’hui la tradition perdure, alors quelque soit votre état de fatigue à l’arrivée en haut, il reste toujours un petit sourire pour la photo souvenir !

Les plus beaux itinéraires

pour pédaler

Pour grimper le Col de la Croix de Fer, situé au pied du Pic de l’Etendard, vous traverserez le petit village typique du Rivier d’Allemond, longerez le lac de Grand Maison au bleu turquoise puis, une fois arrivé au sommet vous profiterez d’une vue imprenable sur les Aiguilles d’Arves…

Au col de la Croix de Fer se trouve la source de l’Eau d’Olle, c’est pourquoi ce col était autrefois appelé le Col d’Olle. Il doit son nom actuel à l’imposante croix en fer qui trône à son sommet.

27,50    1292m

km                 de dénivelé

A l’époque Romaine, le col du Glandon permettait le passage de l’Oisans à la Maurienne, en empruntant la vallée des Villards. A partir de 1912, on pouvait enfin rejoindre directement Saint Jean de Maurienne grâce à la liaison avec le col de la Croix de Fer. Le mémorial situé au sommet du col rend hommage au maquis de l’Oisans qui avait repoussé une attaque allemande lors de la 2nde guerre mondiale.

 

Le col du Sabot, le plus haut col « routier » de l’Isère, vous amènera à dépasser la côte 2000 dans le calme des alpages.

Jusqu’en 1860 le col du Sabot marquait la frontière entre la France et la Savoie. La route était équipé d’un poste de frontière pour protéger la province du Dauphiné. « Sabot » vient de Sabaudia signifiant Savoie en patois savoyard. Là où s’étend aujourd’hui la retenue de Grand’Maison, autrefois de vastes alpages étaient partagés entre français et savoyards. Ce barrage est le plus puissant ensemble hydroélectrique français, il doit sont nom à « la Grand’Maison » qui était jadis une grande bâtisse destinée à loger les bergers.

Cette route en lacets offre des vues exceptionnelles sur le massif des Grandes Rousses, les villages accrochés à la montagne comme Villard-Reculas et Auris-en-Oisans et bien sûr un panorama à couper le souffle sur la vallée de la Romanche. Mais pour accéder à ce paysage spectaculaire, tenez bien votre guidon : entre les épingles les pentes oscillent entre 8 et 9 % ! Hormis un virage qui nécessite une relance, les autres sont suivis d’un replat, et quelle récompense d’atteindre la dernière épingle…

Les conseils du pro

  •  La préparation et l’entraînement sont indispensables avant de gravir les grands cols.
  •  Les routes de montagne sont fréquentées l’été, engins motorisés ou non, vaches, moutons… prudence dans les descentes !